Logo KADODÉ

Raffinage et sélection supérieure KADODÉ

Pour devenir un poivre de Kampot KADODE, le poivre de kampot brut des fermes doit passer par les mains expertes de l’équipe FARMLINK, dans ses ateliers de Kampot.
L’étape suivante est le nettoyage des grains et le séchage traditionnel au soleil. Une première opération se fait dès la cueillette dans les fermes. Puis un deuxième nettoyage et séchage est effectué dans l’atelier FARMLINK de Kampot.

Afin de préserver le goût unique du poivre de Kampot KADODE, celui-ci n’est pas stérilisé comme le sont la plupart des poivres; celui-ci doit donc être nettoyé avec le plus grand soin avec de l’eau pure. L’eau courante à Kampot n’est malheureusement pas d’une pureté suffisante, ce qui oblige à utiliser un système de filtration sophistiqué et couteux.

Il est ensuite séché exclusivement au soleil. Le séchage du poivre est aussi une opération qui demande une attention constante dans un pays au climat tropical, puisqu’il faut en permanence alterner exposition solaire et mise à l’abri du poivre avant les premières gouttes de pluie.

Le tri est l’opération qui garantit une sélection des meilleurs grains, afin de ne pas dénaturer les arômes lors de la dégustation. Le tri manuel grain par grain est encore la seule technique qui permet d’obtenir une sélection idéale. La taille et l’aspect visuel sont 2 critères de sélection des trieuses de l'équipe de FARMLINK. Celles-ci prennent également soin de retirer chaque queue des grains à l’aide d’une pince spéciale.

Image: 
Position: 
Right
Category: 
Qualité du poivre de Kampot
Subnav title: 
Sélection